AccueilPortailS'enregistrerConnexion
PPP ne répond pas aux inscriptions pour demande d'aide pour EAM, mais seulement à d'anciens membres actifs, uniquement pour sauvetage, preuves à l'appui.

Partagez | 
 

 1 - Un crochu : un engagement important pour de nombreuses années.

Aller en bas 
AuteurMessage
tina
Administrateur
Administrateur
tina

Féminin
Nombre de messages : 18389
Age : 32
Localisation : paris
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: 1 - Un crochu : un engagement important pour de nombreuses années.   Dim 7 Juil 2013 - 19:28

1° Un oiseau  : oui ! Mais pourquoi ?
Notre grand-mère avait des canaris qui égayaient la maison en chantant dans leur cage
On visite une animalerie et on craque sur un coup de tête
C'est mon anniversaire, les amis vont me faire un cadeau
On a trouvé l’ animal
Pour épater les copains avec un perroquet qui fait des tours
On veut un perroquet qui parle

Si c'est le cas, et s’il n’y a pas d’affinité particulière avec l’oiseau, alors ce sera une « relation » vouée à l’échec ! Vous rendrez cet animal malheureux même si ce n’était pas votre intention.
Partager sa vie avec des perruches et perroquets est une décision à prendre en toutes connaissances de causes.

2° Les vraies questions à se poser avant l'acquisition d'un bec crochu
1) Puis-je assurer financièrement tous les soins/installations/nourriture/jouets nécessaires à son épanouissement ? Il faut tenir compte du fait que les becs crochus sont en général de grands gaspilleurs, et que la nourriture que l'on trouve dans le commerce n'est pas forcément le meilleur pour eux. Il faut pouvoir leur offrir une alimentation saine et variée, le plus proche possible en apport de celle qu'ils ont dans la nature.
Pourrais-je couvrir les frais médicaux élevés (consultations, soins, médicaments) s'il venait à tomber malade ?
Le prix d'achat d'un oiseau n'est rien par rapport au coût de son installation et des frais à engager tout au long de sa vie (prévoir dans le budget de départ une visite d'achat auprès d'un vétérinaire spécialisé)

2) Les contraintes :
Vous pensez que les oiseaux ne demandent aucun soins, que c’est propre et qu’il n’y a pas besoin de le sortir « comme les chiens » ? Certes, vous n’aurez pas besoin de le sortir pour qu’il fasse ses besoins, mais ce n’est pas forcément un avantage, car il vous faudra nettoyer ses fientes tous les jours ! Non seulement ses fientes, mais aussi les projections de litière sur le sol.
Le bruit : un oiseau s'est fait pour s'exprimer ! Il vocalise, chante, pousse des cris. La puissance et la stridence de leur voix varient selon les espèces.
Changer et nettoyer tous les jours les abreuvoirs, les gamelles contenant des fruits, légumes, pâtée à l'oeuf... Nettoyage et désinfection de la cage très régulièrement, des mangeoires, jouets, perchoirs …
Aussi nous préconisons les sorties régulières car l'oiseau a besoin de voler dans la maison et d'entrer en relation avec ceux qui y vivent. Il vous faudra donc faire attention à une multitude de choses, comme les baies vitrées, ou encore les vases, les plantes toxiques, les fils électriques, les meubles hauts derrière lesquels il pourrait tomber... Ne jamais laisser l'oiseau sans surveillance.
L’été il vous faudra faire très attention avant d’ouvrir une fenêtre, et pour finir, faire attention à vos autres animaux, chats, chiens, furets ….

3) Si l'oiseau est EAM, suis-je au courant des troubles que l'oiseau peut développer si l'oiseau a été mal sociabilisé ? Suis-je capable de l'assumer, de lui offrir une présence constante et régulière tout au long de sa vie ?

4) Si je ne peux pas les emmener avec moi en vacances, ai-je dans mon entourage quelqu'un de fiable qui acceptera et pourra s'en occuper ? Il n'est pas toujours facile et parfois impossible de voyager avec ses amis à plumes, et devant le nombres de procédures et les risques parfois rencontrés, on peut vite être découragé. L'oiseau ne doit pas en faire les frais ; soyez sûr d'avoir quelqu'un sur qui compter.

5) Je suis mineur. Suis-je bien sûr de vouloir cet oiseau pour une grande partie de ma vie, ou bien est-ce une lubie qui me passera 3 semaines après l'acquisition ? Mes parents sont-ils au courant des lourdes responsabilités qu'impliquent l'achat d'un bec crochu ? Sont-ils prêts à m'aider en cas de maladie de l'oiseau, sont-ils d'accord pour lui fournir le minimum vital (cage aux bonnes dimensions, nourriture saine, distractions...) ? Vous grandissez, et l'oiseau risque de très vite passer en second plan voir d'être délaissé. Dans ce cas, il faut que vos parents, ou un membre de votre famille puisse prendre en charge l'oiseau afin qu'il n'en subissent pas les conséquences. On est responsable à jamais de ce que l'on apprivoise. Un oiseau n'est pas un jouet, il a des besoins réels qui ne sont pas à prendre à la légère

6) La longévité de l'oiseau
Pendant combien de temps suis-je prêt à m'engager ?
En cas d'imprévus (maladie, etc...), quelqu'un de fiable peut-il assurer la relève ? Certains grands becs crochus peuvent vivre jusqu'à 80 ans. En général, l'espérance de vie se situe aux alentours de 15-30 ans pour les petites et moyennes espèces, soit environ 1/3 de votre vie. (pour ex : la perruche callopsitte 20 ans, le youyou du Sénégal 30 ans !)

3°Vous êtes décidé à partager votre vie avec des becs crochus

1) Où acheter votre oiseau :
Nous déconseillons l’achat d’oiseau en animalerie car en général les vendeurs ne maîtrisent pas le sujet aucune connaissance de l’espèce, du sexe, de l‘âge et surtout de la provenance de l‘oiseau,. Pour certaine, l’hygiène n’est pas ce qu’il y a de mieux et vous pouvez vous retrouver avec un animal malade dès l’achat.

Privilégiez plutôt l’achat chez un éleveur, mais attention on ne peut pas être certain du sérieux de tous ! Choisissez en un qui a « pignon » sur rue, pour ce faire vous avez les forums et les clubs ornithologiques

Ensuite il y a les annonces sur des sites, pourquoi pas, mais n’achetez pas uniquement sur la parole d’un vendeur ou sur un coup de tête ! Prenez le temps de faire connaissance avec le vendeur quel qu’il soit, exigez une visite, vérifiez l’hygiène des cages et de l’entourage.

Je mets l’accent tout particulièrement sur des ventes frauduleuses d’oiseaux de type gris du Gabon, en provenance d’Afrique, on vous proposera de payer le transport, après avoir envoyé l’argent, vous n’aurez plus de nouvelle de ce « vendeur » le mot le plus approprié reste encore ce « voleur »

Le marché aux oiseaux : si vous aimez prendre des risques pourquoi pas, mais encore une fois, sur place, assurez vous du sérieux et des connaissances du vendeur et surtout de l’hygiène des cages, et aussi de l’installation des oiseaux.

Privilégiez un oiseau bagué (bague fermée). Vous serez assuré de l’âge de l’oiseau et aussi de sa provenance, le n° de l’éleveur y étant gravé. C’est un critère à ne pas négliger, seule preuve de la naissance en captivité.
Maintenant si ce n’est pas le cas, ne vous formalisez pas, car certains amateurs sérieux n’ont pas eu le temps de commander leurs bagues à temps, ou la bague n'a pas tenu (mise trop tôt).

Voilà pourquoi il est tout aussi important d’installer une relation privilégiée avec l’éleveur qui vous confortera dans votre choix, et qui saura vous rassurer et répondre à vos questions, après c’est aussi une question de confiance.

Si vous devez installer l’oiseau en volière extérieur, il vous faudra prendre un oiseau qui vit déjà en extérieur ou attendre l'été pour l’installer.

2) Le prix :
Vous avez des grilles de prix mise à jour régulièrement sur NVC pour vous donner une idée.
http://www.nosvolieres.com/valeur/index.php?module=proposition
N’en faîtes surtout pas votre premier critère, et ne dénigrez pas un vendeur qui vendra plus cher que l’autre, souvent c’est justifié ! Il faut vérifier la qualité de l’oiseau sa mutation etc ….

S’il s’agit d’un EAM, le prix est souvent le double voire le triple d'un EPP suivant l'espèce et la mutation

Des vendeurs peu scrupuleux essayent de vendre des oisillons non sevrés à moindre prix afin que vous le nourrissiez vous-même : N’achetez JAMAIS un oiseau non sevré quel qu’il soit !
Nourrir et soigner un oisillon soi-même reste très coûteux, mais surtout très périlleux. Il en va de sa vie et de son futur équilibre s'il survit.
Nous insistons sur le fait que vous n’aurez absolument aucune aide sur le net, aucun forum digne de ce nom n’encourage ce type d’achat !
http://perruches.forums-actifs.net/t8351-achat-des-perroquets-non-sevres-un-acte-inacceptable

3) L'installation :

La cage ou volière d'intérieur :
*
* cages Montana madeira, Skyline Loretto, volière PVEN
Il est important pour sa santé et son bien-être, que l’oiseau ait un espace de vol conséquent dans sa « volière » évidemment, plus l’oiseau sera grand, plus la volière sera grande ! Il est impératif que l’oiseau puisse se dégourdir les ailes à son aise ! Il faudra privilégier la longueur à la hauteur. La profondeur minimale de la cage dépendra de l'envergure de l'oiseau qui doit pouvoir ouvrir grand ses deux ailes et prendre un petit envol une fois tous les accessoires posés.

Elle doit être évidemment spacieuse, mais aussi et surtout fonctionnelle ! Une grande porte, une plate-forme, bien choisir l’espacement des barreaux en fonction du gabarit de l'espèce.

Si l'oiseau a la possibilité de sortir dans la maison, on peut choisir une cage de salon de taille minimale adaptée : 70 à 80cm de long pour les petites perruches (touis, catherines, ondulées), 100cm pour les perruches de taille moyenne (kakariki, calopsitte, pyrrhuras) et 150 à 200cm pour les très grandes perruches (colliers, omnicolores).
Ces dimensions ne valent que pour un couple au plus, au delà, pour un élevage en colonie, il faut passer à de grands espaces pour éviter les conflits. Les « volières » verticales et les « cages à perroquets » de taille ridicule, sont à bannir. Je ne parle même pas de minuscules cages rondes qui représentent purement et simplement de la maltraitance.

Les accessoires :

Il aura besoin d’abreuvoirs, de mangeoires, de perchoirs en bois, de baignoire, et de jouets à l’intérieur de sa volière.
Il faudra respecter certains critères dans l'aménagement, comme l'écart entre les perchoirs et la disposition des jouets afin de respecter l’espace de vol. Aussi l'emplacement des gamelles et abreuvoirs choisi judicieusement afin que l'eau et la nourriture ne soient pas souillés par les fientes.

4) L'arrivée à la maison

N’oubliez pas la quarantaine si vous possédez déjà un oiseau : quarante jours dans une pièce séparée !
Il faudra laisser le temps à l’oiseau le temps de prendre ses repères, ne précipitez pas les choses, ne soyez pas impatient et ne brûlez pas les étapes !! Installez le confortablement et laissez le au calme ! Éloignez les enfants, les chiens et chats …..
Contentez vous de lui donner à manger et de lui parler, en prenant soin de faire attention à vos gestes, ne soyez pas brusque ! Il faudra environ 15 jours pour que votre oiseau ait enfin ses repères « bruit, volume etc. »
Surtout n’installez pas votre oiseau dans la cuisine : courants d'air, vapeurs toxiques , vapeurs grasses abîmant son plumage
Installez la volière dans un espace clair de préférence à coté d’une fenêtre, ne pas l’installer proche d’un passage ce qui risque de le perturber (source de stress) placer la volière de préférence contre un mur, cela donnera un sentiment de sécurité à l’oiseau. Mettre la volière en hauteur (très important) c’est très sécurisant pour l’oiseau, éviter absolument tous les courants d’air.


En conclusion

Il est tout à fait possible, pour ceux qui le désire, d'apprivoiser un crochu avec du temps, de la patience, de la douceur et du respect. Ce sont des oiseaux doués de communication qui rechercheront le contact d'un maître attentionné.

Tout ce que vous venez de lire vous paraît de l'ordre de votre possible pour accueillir des crochus, alors il ne vous reste plus qu'à vous renseigner sur le forum pour le choix de l'espèce et à découvrir l'incroyable intelligence de ces êtres de communication.

Mais si vous n'avez pas les moyens ni  le temps de loger, nourrir, divertir et soigner vos perruches comme il se doit, de grâce, n'en achetez pas ! Trop de perruches et perroquets sont délaissés ou se retrouvent sur les petites annonces, parce qu'ils ont été victimes d'achats non réfléchis. C'est un véritable traumatisme pour l'oiseau.

_________________
Ce n'est pas parce que les perruches ne sont pas chères à l'acquisition qu'elles ne méritent pas les meilleurs soins.
Quand un oiseau montre des signes de maladie et de faiblesse, la maladie est déjà bien avancée : toujours avoir dans ses contacts les coordonnées des services vétérinaires adaptés et ne pas attendre. Il en va de la vie de l'oiseau.


[b]Tina , ses trois célestes et sept catherines[/b]
Revenir en haut Aller en bas
 
1 - Un crochu : un engagement important pour de nombreuses années.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comprendre pourquoi le pétrole est si important pour l'économie
» L'Europe de Sunwing avec CorsairFly: '' Un jalon important pour notre expansion vers l'Europe'' - Sam Char
» La chose la plus importante pour la survie
» Quelles boites pour submariner 5513 années 60?
» Sujet déplacé : Des étagères pour toute l'année. Créé par MC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perruches - Passion - Photos & co :: L ESSENTIEL :: A LIRE AVANT L ACQUISITION D UNE PERRUCHE OU D UN PERROQUET-
Sauter vers: