AccueilPortailS'enregistrerConnexion
PPP ne répond pas aux inscriptions pour demande d'aide pour EAM, mais seulement à d'anciens menbres actifs, uniquement pour sauvetage, preuves à l'appui.

Partagez | 
 

 Suspicion de proventriculite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lalienath
Plumeau de Bronze
Plumeau de Bronze


Féminin
Nombre de messages : 235
Age : 39
Localisation : loiret
Date d'inscription : 19/03/2015

MessageSujet: Suspicion de proventriculite   Mer 10 Aoû 2016 - 15:42

bonjour,

j'ai une femelle toui celeste qui qui est agée de 6 mois,  je l'ai eu en avril. elle et sa compagne (ou elle seule)  ont toujours eu un gros appetit.

Depuis une bonne semaine je la trouve très fatiguée, elle est en boule, dort beaucoup, mange énormément. j'ai vu une fiente pas belle avec des graines dedans...

La semaine dernière elle était encore bien dodu et, je l'ai ré-examinée hier,  là l'amaigrissement se confirme, on commence à lui sentir le brechet donc l'évolution est assez rapide....  affraid

J'ai rendez vous demain soir chez un veto aviaire mais je voulais savoir si vous connaissiez des trucs ou autres remèdes à se procuere sans ordonnances qui pourraient soigner ma petite puce?  Sad

pensez vous que je puisse lui donner un peu de nutribird pour qu'il assimile mieux la nourriture en attendant?

Revenir en haut Aller en bas
tina
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 17486
Age : 29
Localisation : paris
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: Suspicion de proventriculite   Mer 10 Aoû 2016 - 23:32

Bonsoir lalienath,

Proventriculite = inflammation du proventricule. Une proventriculite peut s'accompagner d'ailleurs de nausées et vomissements. Une inflammation du proventricule peut avoir plusieurs causes différentes.

Ce terme a été utilisé à tort pour parler d'une proventriculite bien précise, la mégabactériose due en fait non à une bactérie mais à une levure géante (macrorahbdus ornigaster). C'est à cette maladie je pense que tu fais allusion. Cette levure est opportuniste et profite d'un déséquilibre pour se multiplier. Cela peut survenir lorsqu'une femelle couve et se retient.
L'oiseau est en boule par moment au début, passe beaucoup de temps aux gamelles mais en vérité fait du gachis, on retrouve beaucoup de graines non décortiquées au sol ou d'extrudés entiers, il maigrit et on sent l'arête de son bréchet ("en lame de couteau") Il digère mal.
On peut acidifier légèrement l'eau de boisson avec quelques gouttes de citron, donner un peu de pomme.
Comme tu le suggères, il a besoin d'une nourriture digeste. Extrudés, nutribird sont bienvenus.
Il faut aussi faire une cure d'océproven (on peut le commander en pharmacie), probyzyme en continue durant la maladie, afin de réensemencer la flore du système digestif.  
Ne pas donner d'aliments trop fibreux qui peuvent irriter jabot et proventricule. Privilégier la carotte au céleri branche pour exemple. Fruits et légumes peuvent être donnés quotidiennement mais avec modération en cette période. Mais je suis certaine que les célestes n'en font pas orgie par habitude !

_________________
Ce n'est pas parce que les perruches ne sont pas chères à l'acquisition qu'elles ne méritent pas les meilleurs soins.
Quand un oiseau montre des signes de maladie et de faiblesse, la maladie est déjà bien avancée : toujours avoir dans ses contacts les coordonnées des services vétérinaires adaptés et ne pas attendre. Il en va de la vie de l'oiseau.


[b]Tina , ses trois célestes et sept catherines[/b]
Revenir en haut Aller en bas
tina
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 17486
Age : 29
Localisation : paris
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: Suspicion de proventriculite   Mer 10 Aoû 2016 - 23:37

Oups, j'ai envoyé avant d'avoir terminé.
Je croise les doigts pour la petite miss. Sa compagne de cage peut être atteinte aussi (transmission orofécale, par échange de nourriture ce qui n'est pas rare entre jeunes.
Tiens nous au courant.

_________________
Ce n'est pas parce que les perruches ne sont pas chères à l'acquisition qu'elles ne méritent pas les meilleurs soins.
Quand un oiseau montre des signes de maladie et de faiblesse, la maladie est déjà bien avancée : toujours avoir dans ses contacts les coordonnées des services vétérinaires adaptés et ne pas attendre. Il en va de la vie de l'oiseau.


[b]Tina , ses trois célestes et sept catherines[/b]
Revenir en haut Aller en bas
lalienath
Plumeau de Bronze
Plumeau de Bronze


Féminin
Nombre de messages : 235
Age : 39
Localisation : loiret
Date d'inscription : 19/03/2015

MessageSujet: Re: Suspicion de proventriculite   Mar 16 Aoû 2016 - 9:42

coucou Tina,

je ne suis pas repassée sur le forum car j'avais quelques jours de vacances....

Pour le moment l'état est stationnaire, pas de reprise de poids avérée mais je ne peux pas certifier qu'elle continue de maigrir, bien qu'elle reste bien maigrichonne la pauvre... elle n'a pas encore le brechet en lame de couteau mais on le sent bien quand même et on lui sent bien la peau sur les os quand même.....
Je l'ai traité avec du Stronghold chaton pour la vermifuger au cas où, je lui donne du vinaigre de cirdre dans son eau.... J'avais acheté de l'oro digest, on m'a dit que c'était la même chose que l'oceproven mais il faut le donner que dans de la pâtée alors ce n'est pas pratique pour la mettre en même temps à la diete....
Elle reste toujours un peu bouleuse, et a des coups de fatigues mais l'appetit est là, et elle a des moment où elle semble dynamique, je l'ai surprise se reposer sur une patte en fin de semaine dernière.

Je ne suis pas certaines que ce soit une proventriculite car elle fait des fientes d'apparence tout à fait normales.... Je ne peux pas certifier qu'elle va s'en sortir à ce jour.

j'ai mis une séparation entre elle et sa compagne et j'ai aussi traité mon autre petite puce.

Oui parce qu'à l'origine ils m'ont été vendues comme un couple, et la miss qui est malade est bleu cobalt assez intensif avec le croupion d'un bleu très profond, et je me suis fait berner comme l'éleveur, au niveau des ailes aucune trace de bleu profond....
Revenir en haut Aller en bas
tina
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 17486
Age : 29
Localisation : paris
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: Suspicion de proventriculite   Mar 16 Aoû 2016 - 14:29

Pour la mégabactériose, on ne peut pas se fier strictement aux fientes surtout en cas de prolifération assez lente de la levure. Le mieux serait de faire analyser les fientes par deux fois pour être certaine de la présence de la maladie ou non. Quand les symptômes sont très marqués, il est souvent trop tard alors que prise au début cela se soigne très bien en allant chez le véto qui prescrira le médicament nécessaire.
Acidification de l'eau de boisson, prébiotiques sont nécessaires mais ne guérissent pas l'oiseau.

Je viens de regarder, l'oro digest ce n'est pas un probiotique (contenant des levures bénéfiques) mais un prébiotique uniquement (sucres servant de nourriture aux bonnes bactéries).
Il vaudrait mieux donner en priorité aussi le probizyme.
Pour ne pas donner de pâtée aux oeufs, tu peux huiler les graines avec de l'huile de germe de blé et saupoudrer. La dose prescrite est indicative, il n'y pas de risques de surdosage.
Tu as aussi orniproven qui se dissout dans l'eau de boisson
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Attention, si elle maigrit de ne pas la mettre au régime sec à l'alpiste comme on peut le lire, c'est une aberration. Il faut simplement éviter un régime trop gras (oeufs, tournesol ... )Il lui faut quand même de l'énergie.

Oui, pour les cobalt il faut bien regarder l'ensemble du plumage. J'ai failli en avoir un, finalement je suis repartie avec pierrot ts. Je trouve la couleur très similaire au cobalt chez les catherines. Par contre je n'ai pas encore vu de céleste turquoise ici. Là la couleur reste différente de la catherine turquoise et le plumage plus bigarré.

_________________
Ce n'est pas parce que les perruches ne sont pas chères à l'acquisition qu'elles ne méritent pas les meilleurs soins.
Quand un oiseau montre des signes de maladie et de faiblesse, la maladie est déjà bien avancée : toujours avoir dans ses contacts les coordonnées des services vétérinaires adaptés et ne pas attendre. Il en va de la vie de l'oiseau.


[b]Tina , ses trois célestes et sept catherines[/b]
Revenir en haut Aller en bas
lalienath
Plumeau de Bronze
Plumeau de Bronze


Féminin
Nombre de messages : 235
Age : 39
Localisation : loiret
Date d'inscription : 19/03/2015

MessageSujet: Re: Suspicion de proventriculite   Jeu 18 Aoû 2016 - 11:05

coucou!

J'avais fait des recherches sur interne tet j'avais crû lire que la maladie ne pouvait pas se guérir avec beaucoup de succès, qu'il fallait avant tout agir préventivement...

Alors j'ai finalement pas pris de rendez-vous, j'ai demandé conseil à l'éleveur qui me les avait cédé (pour savoir aussi s'il avait des cas similaires dans son élevage), il m'a suggéré de la vermifuger, donc ce que j'ai fait ç il y a une semaine.
hier elle se reposait gentiment sur une patte, ce qui laisse penser qu'elle est sereine. elle est plus active aussi qu'au début. Et bonne surprise en la prenant en main ce matin: j'ai l'impression qu'elle reprend du poids, en tout cas le brechet est moins saillant.

Je ne me réjouis pas trop vite mais elle est sur la bonne voie.. et en effet je n'ai pas pu me résigner à la mettre au régime sec comme l'éleveur m'avait aussi suggéré et bien m'en a pris.

pour les turquoise il me semble qu'il existe une mutation très jolie mais vu que chez des éleveurs aux US, dommage.....
Revenir en haut Aller en bas
lalienath
Plumeau de Bronze
Plumeau de Bronze


Féminin
Nombre de messages : 235
Age : 39
Localisation : loiret
Date d'inscription : 19/03/2015

MessageSujet: Re: Suspicion de proventriculite   Jeu 18 Aoû 2016 - 11:06

Je prends note pour le probizyme
Revenir en haut Aller en bas
tina
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 17486
Age : 29
Localisation : paris
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: Suspicion de proventriculite   Jeu 18 Aoû 2016 - 14:25

Oui, un régime sec à l'alpiste, donc avec élimination des graines grasses mais aussi celles apportant principalement les sucres lents, ne peut s'envisager sur une courte durée que lorsque l'oiseau souffre d'un embonpoint avec une hépatite graisseuse.
J'ai eu un cas sévère de mégabactériose avec Lola, qui à la sortie de repro avait un taux élevé de levures. Elle semblait en forme pourtant mais avait toutefois maigri. J'avais fait faire une analyse de routine, ma véto m'a appelé catastrophée, elle n'en revenait pas qu'elle soit encore active avec une telle prolifération. Bilan un mois de traitement puis contrôle, mais elle s'en est sortie et depuis plus de levures.
La contamination peut se faire aux autres oiseaux, mais l'état pathologique lié à la prolifération de la levure dépend de plusieurs facteurs : baisses des défenses immunitaires, mauvaise alimentation, maladie concomitante, femelles au nid ... La levure profite d'une perturbation pour se développer.

_________________
Ce n'est pas parce que les perruches ne sont pas chères à l'acquisition qu'elles ne méritent pas les meilleurs soins.
Quand un oiseau montre des signes de maladie et de faiblesse, la maladie est déjà bien avancée : toujours avoir dans ses contacts les coordonnées des services vétérinaires adaptés et ne pas attendre. Il en va de la vie de l'oiseau.


[b]Tina , ses trois célestes et sept catherines[/b]
Revenir en haut Aller en bas
tina
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 17486
Age : 29
Localisation : paris
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: Suspicion de proventriculite   Mer 24 Aoû 2016 - 23:05

Comment va la petite ?

_________________
Ce n'est pas parce que les perruches ne sont pas chères à l'acquisition qu'elles ne méritent pas les meilleurs soins.
Quand un oiseau montre des signes de maladie et de faiblesse, la maladie est déjà bien avancée : toujours avoir dans ses contacts les coordonnées des services vétérinaires adaptés et ne pas attendre. Il en va de la vie de l'oiseau.


[b]Tina , ses trois célestes et sept catherines[/b]
Revenir en haut Aller en bas
lalienath
Plumeau de Bronze
Plumeau de Bronze


Féminin
Nombre de messages : 235
Age : 39
Localisation : loiret
Date d'inscription : 19/03/2015

MessageSujet: Re: Suspicion de proventriculite   Jeu 25 Aoû 2016 - 9:31

ça se maintient pour l'instant, même si je continue de surveiller attentivement, elle a repris un peu de poids, on sent moins son brechet, elle est pas bien ronde comme devrait l'être un petit celeste bien portant, mais son poids inspire beaucoup moins d'inquiète qu'au debut...ce qui est rassurant. Sa compagne de cage n'a pas perdu de poids et va bien, j'ai enlevé la séparation, pour leur permettre d'être de nouveau ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suspicion de proventriculite   Aujourd'hui à 18:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Suspicion de proventriculite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vinaigre de pomme ou acide chlorhydrique et proventriculite
» demande d'avis (suite de la proventriculite)
» Sarracenia flava 'Suspicion'
» Suspicion de rage chez un jeune chien à Beersel
» suspicion du virus du coryza, besoin de vos avis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perruche - Passions - Photos & co :: TOUT SUR NOS PLUMEAUX :: SANTE SOINS-
Sauter vers: