AccueilPortailS'enregistrerConnexion
PPP ne répond pas aux inscriptions pour demande d'aide pour EAM, mais seulement à d'anciens membres actifs, uniquement pour sauvetage, preuves à l'appui.

Partagez | 
 

 les mutations du toui céleste et leur modes de transmissions.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tina
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17675
Age : 30
Localisation : paris
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: les mutations du toui céleste et leur modes de transmissions.   Sam 27 Aoû 2016 - 0:04

Les  mutations chez les touis célestes.

* Mutations de l’eumélanine, Mode de transmission, Notation génétique

NSL ino Récessive autosomique a
Fallow Bronze (allèle de NLS ino) Récessive autosomique a bz
Isabelle (faded) Récessive autosomique fd
Pastel ( jaune européen, marbled), Récessive autosomique mb
Cinnamon, Récessive liée au sexe cin
Pie dominant, Dominante autosomique  Pi
Jaune américain , Récessive autosomique
Misty Dominante incomplète autosomique (sf ou df) M

A noter, il n'existe pas de différence visible sur le phénotype de l'oiseau entre un pie possédant un seul gène muté ou un pie en possédant deux. L'oiseau sera dit pie. On parlera d'oiseaux pie à x %., exemple 40 %.

* Mutations de la psittacine , Mode de transmission, Notation génétique

Bleu Récessive autosomique bl
turquoise , allèle récessif autosomique du locus bleu, bl tq



* Mutations affectant la structure de la plume Mode de transmission Notation génétique

Facteur foncé Dominante incomplète autosomique (sf ou df) D
Violet Dominante incomplète autosomique (sf ou df) V
Gris Récessive autosomique g



Notes

Les mutations pie et gris me posent un petit problème, car on retrouve dans la littérature, des sites étrangers, l'existence de ces mutations avec un mode de transmission diffèrent :
- Pie récessif (rare citée aux USA) ,Récessive autosomique
- Gris Dominante autosomique  ( Selon Le livre de Prin " les perruches moineaux" 2008 et un site italien.
Ce qui laisse penser qu'il ait pu exister ces mutations sous deux modes de transmission à un moment.


La mutation fallow peut s'exprimer à différents degrés. Aux pays bas on retrouve en plus dans le standard le pale fallow (fallow clair, pâle) et le dun fallow (fallow léger") correspondant à des dilutions plus prononcées de l'eumélanine noire.

La mutation turquoise :
C'est un allèle récessif autosomique sur le locus bleu, qui élimine en moyenne 75 % des pigments de  psittacine jaune, orange et rouge.  Bien qu’il s’agit d’une mutation récessive, étant sur le même locus,  lorsque croisée à un oiseau bleu, elle apparaîtra sur le phénotype de l'oiseau et donnera d'autres oiseaux turquoises. L'appellation turquoise proprement dite indique que l'oiseau  possède deux gènes turquoises. L'appellation turquoise bleu indique  que l'oiseau possède un gène turquoise et un gène bleu. Ces deux oiseaux sont d’une couleur différente. Le turquoise bleu aura un phénotype qui se rapprochera de la mutation turquoise de la perruche catherine.  Un oiseau de la série verte peut être porteur de  turquoise ou  de bleu, mais pas les deux.


Les combinaisons de mutations :

Toutes les mutations existantes citées plus haut en combinaison avec le type sauvage va offrir une grande palette de phénotypes possibles.
Par exemple :
Blanc américain : combinaison du bleu et du jaune américain
Cobalt  (bleu D): combinaison du bleu et du facteur foncé
Olive (verts DD) : vert avec le facteur foncé
Fallow gris : combinaison du bleu, fallow, gris.
Turquoise américain panaché : combinaison du turquoise, jaune américain, panaché.

Mais tout n'est pas admis dans le standard international pour les concours.

* les combinaisons suivantes ne sont pas acceptées dans le standard.
- les combinaisons d'une à plusieurs  mutations de l'eumélananine entre elles
- les combinaisons d'une à  plusieurs mutations de la psittacine entre elles.
- la combinaison de plusieurs mutations de la structure de la plume,  entraînant des défauts de plumage. Ce qui est le cas quand on combine le facteur violet avec deux facteurs foncés.
- les combinaisons de gènes portés sur le même locus,  comme NSL ino avec bronze fallow.  

* les combinaisons suivantes sont acceptées :
-  la combinaison d'une mutation de l'eumélanine avec une mutation de la psittacine, comme les combinaisons de l'ino , le pastel, le cinnamon, le jaune américain avec le bleu ou le turquoise.  
- la combinaison de mutations affectant la structure de la plume avec une mutation de l'eumélanine ou de la psittacine  ou bien avec une mutation de la mélanine et une mutation de la psittacine. Toutefois pour la qualité du plumage la combinaison de la mutation misty avec un facteur foncé n'est pas souhaitable.


Tout n'est possible non plus pour des raisons de santé de la progéniture, comme par exemple on ne doit pas accoupler d'oiseaux ino et crémino, d'ino avec du bronze fallow,  fallow avec fallow, d'une manière générale yeux rouges avec yeux rouges. On travaille alors impérativement mutant x porteur.

De même pour préserver le gabarit et la robustesse de la descendance, il est recommandé de travailler mutant x porteur.



Pour commenter la fiche , discuter de ce vaste sujet suivez ce lien :
http://perruches.forums-actifs.net/t21955-commentaires-fiche-mutation-toui-celeste

_________________
Ce n'est pas parce que les perruches ne sont pas chères à l'acquisition qu'elles ne méritent pas les meilleurs soins.
Quand un oiseau montre des signes de maladie et de faiblesse, la maladie est déjà bien avancée : toujours avoir dans ses contacts les coordonnées des services vétérinaires adaptés et ne pas attendre. Il en va de la vie de l'oiseau.


[b]Tina , ses trois célestes et sept catherines[/b]


Dernière édition par tina le Ven 19 Mai 2017 - 23:47, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
tina
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17675
Age : 30
Localisation : paris
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: les mutations du toui céleste et leur modes de transmissions.   Lun 29 Aoû 2016 - 13:24

Les mutations en photo

Les célestes de PPP

Toutes les photos ci dessous sont la propriété de PPP et de leurs auteurs et ne peuvent être copiées et publiées que ce soient en version papier ou numérique, conformément au respect du droit d'auteur.



Femelle type sauvage, photo Mag



Mâle type sauvage, photo Mag



On arrive à distinguer le mâle de la femelle par le bleu qui souligne l'œil du mâle et sur la bordure ailaire et par le bleu cobalt à son croupion, on pourra constater qu'il n'y à pas de bleu chez la femelle. Une présence de bleu sur le croupion est un défaut non accepté au standard



Mâle bleu , photo Mag

On distingue bien le bleu sous ses ailes et autour de son œil ce qui n'apparait pas chez la femelle :.



Femelle bleu, photo Mag




Lutino, photo ced80


Albino photo ced80



Mâle bleu fallow, photo Mag




Femelle vert pastel, jaune européen, photo Mag


Mâle bleu pastel, photo Mag




Mâle panaché, photo Mag



Mâle blanc américain (bleu US), photo Mag
On arrive pas à distiguer le bleu autour de l'oeil, on va donc se repérer au croupion, on voit sur cette photo l'intérieur est bleu foncé :





Femelle blanc US, photo Mag
On ne peut pas différencier du male, sauf si on regarde le croupion, on voit qu'il est clair par rapport au mâle





Mâle jaune américain, photo tina


Femelle jaune américain, photo Mag



Jeune femelle de deux mois bleu cobalt (bleu D), photo lalienath



Femelle bleu fallow gris, photo lalienath. Avec remerciements à la petite chouquette qui s'est laissée manipulée gentiment.


Mâle vert D (simple facteur foncé), photo lalienath


Femelle vert DD (double facteur foncé ou olive) , photo lalienath



Et une petite surprise née chez lalienath
Jeune femelle encore au nid bleu turquoise ( un gène bleu et un gène turquoise ; ici la mutation turquoise se combine avec la mutation bleu )



Jeune mâle bleu turquoise, photo lalienath
On remarquera la bordure ailaire et le croupion bleu cobalt chez le mâle.

_________________
Ce n'est pas parce que les perruches ne sont pas chères à l'acquisition qu'elles ne méritent pas les meilleurs soins.
Quand un oiseau montre des signes de maladie et de faiblesse, la maladie est déjà bien avancée : toujours avoir dans ses contacts les coordonnées des services vétérinaires adaptés et ne pas attendre. Il en va de la vie de l'oiseau.


[b]Tina , ses trois célestes et sept catherines[/b]


Dernière édition par tina le Ven 19 Mai 2017 - 23:50, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
tina
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17675
Age : 30
Localisation : paris
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: les mutations du toui céleste et leur modes de transmissions.   Lun 29 Aoû 2016 - 20:41

Sites et blogs sur les mutations

http://forpus-mutations.skyrock.com/
http://www.parrotletsuk.com/colour-mutations.html
http://littlelovesparrotlets.weebly.com/parrotlet-mutations.html

_________________
Ce n'est pas parce que les perruches ne sont pas chères à l'acquisition qu'elles ne méritent pas les meilleurs soins.
Quand un oiseau montre des signes de maladie et de faiblesse, la maladie est déjà bien avancée : toujours avoir dans ses contacts les coordonnées des services vétérinaires adaptés et ne pas attendre. Il en va de la vie de l'oiseau.


[b]Tina , ses trois célestes et sept catherines[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les mutations du toui céleste et leur modes de transmissions.   

Revenir en haut Aller en bas
 
les mutations du toui céleste et leur modes de transmissions.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les mutations du toui céleste et leur modes de transmissions.
» voici la nouvelle demeure de mon couple de toui céleste
» Besoin d'aide, souci à la patte toui céleste
» cède toui céleste
» toui céleste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perruches - Passion - Photos & co :: L ESSENTIEL :: LES POST IT :: LES MUTATIONS ET SEXAGE-
Sauter vers: